Le temps est un allié, il n’est jamais trop tôt pour planifier sa relève

Par Vicky Jobin, CRHA, M. Sc.

vicky.jobin@mallette.ca

 

 Au fil des ans, nos interventions confirment que le respect, l’attitude et le leadership du repreneur vis-à-vis le personnel de l’entreprise sont gages de succès en contexte de relève d’entreprise.

 

Selon la plus récente étude de Towers Watson, l’approche préconisée dans la gestion des enjeux de main-d’œuvre lors d’une reprise a un impact important sur le succès d’une transaction. En effet, des données révèlent que les entreprises qui s’attardent dès le départ à ces enjeux se retrouvent mieux positionnées pour réaliser avec succès un transfert, et surtout pour assurer la pérennité de l’organisation. Empiriquement, j‘ai observé que les transactions réussies se distinguent de celles qui le sont moins simplement par la manière avec laquelle on gère les enjeux humains et les risques qui y sont associés.

 

Je ne suis pas seule à faire ce constat; les directeurs de comptes des banques vous confirmeront même que ce facteur est un élément primordial dans l’analyse du dossier, qui facilite l’acceptation du financement relié au projet de transfert.

 

En plus de gérer les aspects fiscaux, financiers et légaux, nous avons développé chez Mallette une méthodologie d’accompagnement RH pour les entreprises lors de transfert. Par exemple, nous analysons les compétences et les capacités requises pour les releveurs, ainsi que les intérêts respectifs afin d’obtenir des informations permettant de cibler les écarts entre celles requises et les réelles. Nos actions permettent également d’aborder les sujets sensibles, de clarifier les rôles et responsabilités et de planifier le développement des compétences requises pour une continuité optimale.

 

Inévitablement, la reprise affecte la mobilisation des employés. En plus de collaborer avec le cédant, le repreneur doit posséder les qualifications requises, il doit avoir une vision claire et est tenu de la communiquer !

 

Un repreneur n’a pas toujours ces talents de façon innée. Il jouit cependant d’un levier important : le temps. Le temps pour collaborer à la planification de la période de transition entre cédant et repreneur, le temps pour développer ses compétences manquantes et le temps pour élaborer et mettre en place un plan d’action concerté, cohérent, connu, compris et accepté de tous.

 

Le temps est un allié, mais il est incompressible. Prenez donc une minute pour appeler votre contact favori chez Mallette. Il prendra le temps de bien vous conseiller. Avec bien plus de 10 000 PME clientes, nous avons vécu beaucoup d’expériences que nous saurons mettre à contribution.

 

 

Print Friendly
Posted in Actualités